ARICO

Dates : 2020 - 2023

Financement : ANR

Projet international franco-québecois

Participation TVES : Christelle AUDOUIT, Philippe, CHAGNON, Philippe DEBOUDT, Hervé FLANQUART, Marie LABOUREUR, Caroline RUFIN-SOLER

Descriptif du projet : Le but du projet est d’appréhender et de favoriser les capacités d’adaptation des populations et des territoires maritimes soumis aux risques côtiers dans un contexte de changements climatiques en co-construisant, avec les acteurs de la société, des scénarios socio-écologico-économiques d’adaptation des territoires et des communautés côtières.

Mots clés : risques côtiers, changement climatique, prospective, scénarios, co-construction, vulnérabilité, communautés côtières, jeux sérieux

En savoir plus

INDIGEO

Dates : 2016-2019

Financeur : ANR ACHN

Porteur du projet : ULille

Accueil de chercheur de haut niveau junior

Responsable scientifique : Bastien SEPULVEDA

Participation TVES : Frédéric DUMONT, Éric GLON

Descriptif du projet : Ce projet s'articule sur une réflexion de fond autour des implications géographiques de l'autochtonie et des modalités de constitution d'un champ de recherche sur la question territoriale autochtone en géographie. Son objectif est de s'interroger sur l'intérêt que revêt l'approche géographique pour le traitement de la question autochtone et en retour, d'identifier les apports potentiels de l'étude des dynamiques territoriales autochtones pour la discipline géographique.

PERI_WORK**

Dates : 2018-2021

Financeur : CES 22 : mobilité et systèmes urbains durables

Porteur du projet : Gerhard KRAUSS Université de Rennes 2

Travailler à la marge ? Les espaces de travail collaboratifs comme nœuds d’un nouveau système de mobilités hors métropoles

Descriptif du projet : Depuis quelques années, on observe l’émergence de nouveaux espaces de travail collaboratif. Eloignés des centres urbains. Ces lieux de sociabilité constituent une réponse aux nouvelles aspirations d’une population souhaitant évoluer à la marge, aussi bien géographiquement (en s’éloignant des centres urbains) que socialement (en recherchant un équilibre entre vie professionnelle et familiale. Réunissant une équipe de recherche pluridisciplinaire ; ce projet international propose d’étudier le rôle que jouent pour les actifs ces nouvelles centralités périphériques dont on précisera les impacts en termes de mobilités sur les territoires concernés.

Participation TVES : Christine LIEFOOGHE (co-coord task 5 ), Marc DUMONT, member task - Flavie FERCHAUD

URBA TIME

Dates : 2018-2022

Projet ANR

Financeur : « Jeunes chercheurs, jeunes chercheuses »

Budget : 224 000€

Responsable scientifique : Sandra MALLET, EA 2076 habiter – Université de Reims Champagne Ardenne

Descriptif du projet : Le projet URBATIME s’inscrit dans le domaine des sciences humaines et sociales (SHS), dans les champs pluridisciplinaires des études urbaines et de l’aménagement. Son objectif est de comprendre la manière dont la prise en compte du temps en urbanisme permet d’adapter les systèmes urbains aux exigences du développement durable. Il pose la question du rapport au temps et de son intégration dans les politiques visant à construire la durabilité des systèmes urbains. En effet, celui-ci n’est pas abordé de façon intégrative, dans le cadre d’un référentiel commun et d’outils d’aide à la décision pour les politiques publiques, et en particulier des politiques urbaines et de l’urbanisme. Le projet de recherche est structuré en axes :  1- Elaboration et circulation des savoirs 2- Fabrique des temps du projet 3- Effets socio-spatiaux dans la durée. Il s’appuie sur un travail empirique, reposant sur trois terrains : Bordeaux, Lyon et Montréal. Ces métropoles ont en commun - entre autres - d’être structurantes au niveau économique, en forte croissance démographique et innovantes en matière de politiques urbaines.

Participation TVES : Marc DUMONT co-coord. Task 5. Member tasks 1, 2, 5, 6