CLIMIBIO

Changement climatique - Dynamique de l'atmosphère - Impact sur la biodiversité et la santé humaine

Site web Climibio

Projet du Contrat de Plan Etat-Région (CPER)

2015-2020

CLIMIBIO est un projet environnemental pluridisciplinaire regroupant 16 laboratoires de la région Hauts-de-France ainsi que le CNRS, l’INSERM, le CNES, l’IFPEN.. Il est soutenu financièrement par des fonds de la Région Hauts-de-France, du FEDER de l'Union Européenne, du Ministère de l'Education Nationale, de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche, et des établissements tutelles des laboratoires.

Il a pour but d’étudier l’évolution des milieux et du climat, d’analyser les impacts de ces évolutions sur la biodiversité, la qualité de l’air, la santé, la société et d'envisager les perspectives et stratégies d'adaptation à ces changements. A ce titre, le projet proposera des pistes d’atténuation de ces effets en agissant à la source et en s’appuyant sur des outils prédictifs d’aide à la décision. Un volet important du projet concerne plus particulièrement la région Hauts-de-France, zone potentiellement fragile à certains effets du changement climatique. La région est en effet un territoire au relief peu prononcé, en permanence balayé par des masses d’air provenant des grandes zones-sources de pollution qui le borde. Dans ce projet, nous mettons en place des observations ciblées, concertées et multidisciplinaires des impacts, en région Hauts-de-France et dans les zones limitrophes, du changement climatique sur la dynamique des milieux, et en particulier de l'atmosphère, sur la biodiversité, la santé humaine et la société. Ces observations doivent permettre de prévoir les impacts futurs, d’orienter les actions à mener et de prédire leur efficacité à partir de modèles déterministes validés par les observations.

Le projet est structuré selon 5 axes de travail. Le premier porte sur les outils de caractérisation, le second sur la dynamique de l’atmosphère et du climat, le troisième sur les impacts sur le monde vivant, le quatrième sur les stratégies d’observation et d’évaluation et le cinquième sur les leviers d’action.

Le laboratoire TVES est impliqué dans différentes activités. Une enquête par entretiens auprès des agriculteurs et de la chambre d’agriculture des Hauts-de-France doit analyser la mise en place et l’efficacité des nouvelles pratiques agricoles visant la réduction des GES. La perception du changement climatique, de ses impacts et des mesures à mettre en œuvre sera évaluée à l’aide d’une enquête par questionnaires auprès de la population des Hauts-de-France. La mise en place de leviers d’action et d’outils d’aide aux politiques publiques sera questionnée à travers les outils d'aménagement du territoire. Cela devra favoriser d’une part, l'adaptation au changement climatique et son atténuation en recensant les outils existant et leurs éventuels liens et d’autre part, évaluer l'opérationnalité de ces aménagements (TVB, modification de l’éclairage urbain, renaturation).

Responsables scientifiques : Pascal Desgroux (PC2A), Xavier Vekemans (EEP)

Coordination pour TVES : Magalie Franchomme (ULille), Séverine Frère (ULCO)

Equipe :

  • Université de Lille
  • Evo-Eco-Paléo, PC2A, LOA, PhLAM, LASIR, LOG, Clersé, ICARE, TVES, LGCgE
  • IMPECS, INSERM 1167 et U995
  • Université du Littoral Côte d’Opale
  • LPCA, UCEIV
  • Mines Douai

1# Marion BRUN de Climibio "Eau, Biodiversité, Climat"

Journée de restitution de l'enquête menée par le labo TVES - 11 juin 2019