PecheloCO

PecheloCO : Pêche de lois sur la Côte d'Opale : Usages et paysages

Septembre 2018-juillet 2019

Coordination : Christelle Audouit et Mariantonia Le Prete

TVES : Hervé Flanquart, Catherine Roche, Florian le Breton, Michel Carrard, Philippe Chagnon, Vincent Herbert, Louinord Voltaire.

LISIC : Serge Reboul, Régis Lherbier, Jean-Christophe Kucwaj, Jean-Charles Noyer, Jean-Charles Choquel, Jean- Bernard, Georges Stienne

LARG : Camille Charbonnaux, Camille Huteau

Campus de la mer : Arnaud Savy

PecheloCo complète le projet PEROPALE[1]. Il constitue la partie médiatique de ce dernier permettant ainsi de communiquer de manière plus importante les résultats scientifiques sur la pêche de loisir et le territoire boulonnais[2] en ciblant le grand public (usagers de la mer, touristes, habitants de la Région Hauts-de-France). PecheloCO vise à illustrer et expliquer les argumentaires donnés sur les pratiques de la pêche de loisir et sur sa réglementation en se basant sur les analyses faites à partir :

  •  d'une quarantaine d'entretiens semi-directifs réalisés en 2017 pour connaître les pratiques, les conflits d'usages, les desirata des différents acteurs de la pêche de loisir ;
  •  de plusieurs centaines de questionnaires menés en 2018 afin d’estimer les effets marchands et non marchands de la pêche de loisir sur le littoral ;
  •  d'observations de terrain notamment pour connaître la fréquentation par les pêcheurs de leurs lieux de pratiques ;
  •  d'un travail de recherche sur la réglementation, les acteurs et leurs compétences d'application de la loi concernant la pêche de loisir.
  •  des prises de vue aériennes réalisées par le biais d’un cerf-volant pour la pêche sur l’estran et des prises de vue aériennes réalisées depuis un autogyre pour la pêche embarquée dans la bande des 3 milles nautiques.

Le projet se matérialisera en un livret illustré par le biais de dessins, de cartes et de photographies aériennes par cerf-volant et au sol

[1] Pêche récréative sur la Côte d’Opale : quelles pratiques pour une meilleure gouvernance des littoraux ?, projet financé par la Fondation de France (2016-2019). Site internet : https://cdem-projects.univ-littoral.fr/peropale/

[2] Entre Audinghen (Cap Gris Nez) et Equihen.