SURICATES INTERREG NW EUROPE

Projet INTERREG Nord Ouest Europe

SURICATES

Porteur du projet : Université de Lille

Responsable scientifique du projet INTERREG : Eric Masson, Maître de Conférences en géographie, Université de Lille

Dates de début et de fin du projet : septembre 2017 - mars 2021

Budget total du projet : 5.7 millions euros

Subvention de l'Union Européenne : 3.7 millions euros.

Description : Le projet vise à accroitre le réemploi de sédiments pour la lutte contre les inondations et l’érosion. Nous apporterons aux autorités, aux gestionnaires de ports ou de voies navigables et aux experts de l’érosion de nouvelles solutions pour l’utilisation à grande échelle des sédiments dans les ports, cours d’eau et côtes de l’ENO. Le changement climatique et l’augmentation des risques appellent des mesures de protection consommant d’énormes quantités de ressources alors que les sédiments dragués pour l’accès aux ports/voies navigables d’Europe représentent 200millions m3/an à gérer (80 Mt). L’augmentation de la pression sociale et environnementale montre le besoin pressant de solutions pour maintenir et développer les activités. Actuellement, plus de 99% des sédiments marins dragués sont remis en mer/gérés comme un déchet, et 1% (0.8 Mt/an) réutilisés. SURICATES utilisera 220000t de sédiments comme matière première dans 4 nouvelles solutions pour construire des systèmes de protection résilients. Nous visons un développement de projets valorisant 1,3Mt/an de sédiments fins dans 5 ans en ENO et 2,3 Mt/an d’ici 10 ans en UE. Après la démonstration par CEAMaS de l’intérêt global/national du réemploi, nous contribuerons à développer le marché par l’optimisation des impacts locaux. Nous mettrons en oeuvre des outils et méthodes pour quantifier localement les impacts globaux par l’utilisation de modélisations sociales, économiques, environnementales et testerons en conditions réelles des innovations en évaluant leurs impacts à long terme. Nous fournirons ainsi des guides d’application pour le renforcement et régénération de berge et l’alimentation de plage par dépôt de sédiments. Des pilotes avec un impact durable en UK et NL seront mis en oeuvre. Des activités de mise en réseau pour dissémination et des guides

Description : The project aim is to increase sediment reuse for erosion and flood protection. We will provide authorities, port and waterway managers and erosion experts with new large scale solutions for sediment reuse in NWE ports, waterways and coastlines.

Climate change, erosion and flood risk increase require greater mitigation measures, consuming high volumes of natural resources. However, dredged sediments are a problem for EU ports/waterways providing navigation access with 200 million m3/y (80 million tonnes dry weight) generated. Increased social and environmental pressures show the critical need for new solutions to maintain and develop activity. Currently, more than 99% of EU marine sediment dredged is dumped at sea/managed as waste, with only 1% (800 000 t/year) reused. In SURICATES, 220 000t of sediment will be used in 4 new solutions as raw material to build resilient flood/erosion protection systems. We target an increase in the number of sediment reuse projects in NWE to drive sediment reuse to 1.3 Mt/y after 5 years, and 2.3Mt/y after 10 years in the EU. From the CEAMaS project national/global potential interest in reuse strategies demonstration, we will provide support for erosion/flood risk market development with local impact optimisation of sediment reuse. We will implement tools and methods for global impact quantification at regional scale using social, economic, employment and environmental modelling and we will test eco-innovative techniques in real-life conditions providing long term impact evaluation and guidelines for replication: riverbank strengthening, regeneration of harbour/river banks and beach nourishment.

Pilot implementation with long term impacts on territories is planned within the project for UK and NL. Networking activities for dissemination and operational guidance illustrated by 3 new projects for Fr, UK and IE will be developed and shared with local, national and EU authorities for implementation on project completion.