PERI_WORK**

Travailler à la marge ? Les espaces de travail collaboratifs comme noeuds d’un nouveau système de mobilités hors métropole - PERI_WORK**

Travailler à la marge ? Les espaces de travail collaboratifs comme noeuds d’un nouveau système de mobilités hors métropole

Financement : Agence Nationale de la Recherche

Coordinateur du Projet PERI_WORK** : Gerhard Krauss ESO UMR 6590 (ESPACES ET SOCIETES)

Budget : 258 k€.

2018-2021

Partenaires :

  • ESO UMR 6590 - Université Rennes 2 : Gerhard Krauss, Guy Baudelle, Valérie Billaudeau, Benoït Feildel, Eve Ross
  • LIRIS EA 7481 - Université Rennes 2 : Anne-Laure Nadant, Pascal Glémain, Jennifer Urasadettan
  • LEGO EA 2652 - Université Bretagne Sud : Clément Marinos, Sébastien Legall
  • TVES EA 4477 - Université de Lille : Christine Liefooghe, Marc Dumont
  • LEMNA EA 4272 - Université de Nantes : Raphaël Suire, Hélène Morteau
  • TÉLUQ, Université du Québec / ARUC : Diane-Gabrielle Tremblay, Arnaud Scaillerez
  • York University / Glendon Campus : Angelo Dossou-Yovo
  • Université McGill / McGill School of Urban Planning : Richard Shearmur

Corollaire de l’économie numérique, l’espace de travail collaboratif a essaimé des centres métropolitains vers leurs périphéries proches et éloignées, et vers les petites villes. Ce phénomène récent offre à ces territoires de nouvelles perspectives certes exigeantes, mais prometteuses.
L’économie du savoir a produit des actifs indépendants, nomades et ultra-connectés – les location independent workers, à la recherche de nouveaux modes de vie et rebattant les cartes des rapports au travail, au logement, à la mobilité.
L’espace de travail collaboratif périurbain ou non métropolitain crée des « noeuds », recoupement de réseaux et de créativité. Il interpelle les décideurs territoriaux sur les nouveaux défis des politiques publiques, y compris sur la question de l’environnement. L’espace de travail collaboratif, s’inscrira-t-il dans le temps et sur son territoire ? Quel est « l’ADN sociologique » des utilisateurs ? Quelles synergies s’y développent ?
Une équipe de recherche pluridisciplinaire canadoeuropéenne rencontrera ces nouveaux travailleurs dans leurs espaces de travail collaboratifs pour, au-delà du phénomène, étudier les prémices d’un changement de société.

mots-clés : Mobilité, pratiques et modes de vie urbains, réseaux et services urbains, espaces collaboratifs, marges (ou périphérie), territoires

Télécharger le flyer

Working in the margin? Collaborative spaces as nodes of a new mobility system outside metropolis

CES 22: Mobilité et systèmes urbains durables. PRC.  

In recent years, we have observed the emergence of new workspaces located away from large urban centres. These places of sociability are a response to the new aspirations of a population wanting to evolve at the margin, geographically speaking (away from the urban centres) as well as socially (seeking a new balance between professional and family life). Bringing together a multidisciplinary team of researchers, this international project proposes to study the role that these “new peripheral centralities” play for the workers, by specifying the impacts on the concerned territories in terms of mobility. This research deepens and redirects a project which is nearing completion (INTIMIDE).

TVES : Christine Liefooghe (co-coord task 5), Marc Dumont, member task